LIGATURAGE : FORME

Le ligaturage permet de donner un aspect plus vénérable à un bonsaï, ou de rectifier l'orientation du tronc et des branches. Celles-ci peuvent être maintenues à l'horizontale ou dirigées vers le bas pour accentuer l'impression de maturité ou de grand âge. Les conifères peuvent être ligaturés tout au long de l'année, les meilleures périodes étant toutefois la fin de l'automne et le début du printemps. Ligaturez les feuillus à la fin du printemps. Entraînez vous sur des genévriers. C'est un bois tendre, facile à manier.

1- Choisissez la meilleure vue sur le bonsaï. Supprimez les grosses branches situées à la base du tronc. Elaguez également le reste de la ramure.

2- Coupez un morceau de fil métallique : sa longueur doit dépasser d'un tiers celle des deux branches basses réunies. Enroulez le fil autour du tronc pour l'arrimer.

3- Passez le fil d'abord autour de la branche la plus basse, puis autour du tronc et enfin autour de l'autre branche. Ligaturez ensuite les branches jusqu'au bout.

Chez cette espèce, les ligatures doivent être maintenues une année. Examinez l'arbre régulièrement et retirez les ligatures si elles gênent l'écorce. Par la suite, ligaturez le bonsaï tous les deux ou trois ans.